125 années au service des plus pauvres à l’étranger

Quelques années après les débuts de l’Armée du Salut en Suisse, les premiers officiers partirent en mission. Il y a 125 ans de cela. Depuis 1887, l’Armée du Salut continue d’envoyer des Suisses et des Suissesses dans toutes les régions du monde, afin d’apporter son aide aux plus pauvres et de proclamer l’Evangile. Aujourd’hui encore une bonne douzaine de Suisses y sont à l’œuvre.


En 125 ans, les salutistes suisses ont accompli plus de 2940 années de service pour la Mission. Le jubilé célébré cette année – 125 ans de Mission & Développement – nous donne l’occasion de rendre hommage aux missionnaires au travers d’une rétrospective de leur action. L’attention va en premier lieu aux acteurs eux-mêmes. Eux, qui très souvent, ont consacré leur vie entière à combattre la misère en Afrique, en Asie ou en Amérique du Sud, ont donné un visage à la Mission de l’Armée du Salut. La liste (figurant à la fin de la brochure) des missionnaires engagés jusqu’à ce jour pour la Suisse constitue le cœur de cette rétrospective, fondée sur une recherche historique.


Nous ne voulons cependant pas nous contenter de noms et de dates. D’innombrables rapports et lettres tirés des publications salutistes de jadis, comme le Kriegsruf alémanique et le Cri de Guerre romand, rendent compte du dévouement des missionnaires, des défis qu’ils ont affrontés et des succès qu’ils ont remportés dans le cadre de la Mission. Complétés par les documents officiels de l’Armée du Salut, ces documents ont servi de sources pour procéder à une synthèse historique des 125 ans de Mission & Développement en Suisse.


L’activité des missionnaires suisses a débuté dans les années 1880 en Inde. Au cours des premières années du XXème siècle, cette activité s’est étendue à d’autres pays, de manière accrue surtout après la Première Guerre mondiale (1914-1918). Des missionnaires suisses ont réalisé un travail de pionniers dans des pays comme la Chine, le Brésil et l’Afrique du Sud. L’apogée de l’activité missionnaire « suisse » se situe dans les années 1950 et 1960 : durant plusieurs années, il y avait nettement plus de 30 missionnaires suisses actifs simultanément dans les deux Congo (Brazzaville et Kinshasa), en Afrique centrale. Dès le début, des Suisses ont contribué à installer l’Armée du Salut dans ces pays sous domination française et belge.


Au cours des décennies passées, le nombre de missionnaires a décru et leur travail s’est modifié. Des tâches toujours plus nombreuses ont été confiées aux autochtones, les Européens se cantonnant à un rôle de conseiller. L’Armée du Salut Suisse envoie certes aujourd’hui moins de missionnaires, mais ceux-ci continuent à accomplir leur tâche avec beaucoup de cœur.


Au cours de toutes ces années, on a pu dénombrer plus de 200 missionnaires. Par manque de place, seuls quelques-uns d’entre eux obtiennent ici une place justifiée par leur service et leur prestation. Ces personnes servent d’exemples pour toutes les autres que nous n’avons pas pu mentionner. D’innombrables documents originaux ont toutefois été déposés sur Internet (mission.armeedusalut.ch/125), pour inciter les personnes intéressées à découvrir par elles-mêmes l’histoire de ces missionnaires.


Stefan Trachsel

1 Valable pour les livraisons dans le pays suivant : Suisse. Plus d'infos sur les délais de livraison dans d'autres pays ici : Conditions de livraison et de paiement

Actuel

L'Armée du Salut aide Haïti

après l'ouragan Matthew

Dons

Soutenez notre travail dans les pays du Sud par un don.

DE | FR | EN