Nos collaborateurs d’outre-mer aujourd’hui

Des salutistes et officiers suisses se rendent toujours dans les pays du Sud ; leur rôle s’est cependant modifié. Actuellement, les priorités des affectations se situent au niveau de la transmission du savoir, de la formation et de l’encouragement à l’autonomie de la population locale.
Pourtant, aujourd’hui comme hier, l’engagement dans un pays d’outre-mer reste avant tout un appel de Dieu. Comme par le passé, nos collaborateurs renoncent au confort et à un mode de vie privilégié pour transmettre les valeurs du Royaume de Dieu dans les régions moins favorisées du monde.

Actuellement, 13 personnes (volontaires et officiers) travaillent au sein de nos projets de développement dans les pays suivants : Zambie, Brésil, Equateur, Haïti. Deux autres personnes se préparent pour un engagement futur. Leurs domaines d’activités sont la formation dans le cadre de la gestion des finances, le travail social parmi les enfants et les jeunes, la gestion de projets de développement, la construction, l’enseignement, la direction d’institutions et d’équipes, l’évangélisation.

Pour pouvoir répondre aux exigences requises par leur engagement, nos collaborateurs d’outre-mer présentent le profil suivant : réelle motivation pour le travail de développement et l’échange interculturel, formation et aptitudes professionnelles en adéquation avec le projet proposé, motivation chrétienne personnelle, bonne santé physique et structure psychique solide.

Une telle mission au service du prochain apporte, certes, un grand nombre d’expériences enrichissantes et intéressantes. Cependant, la différence culturelle, des conditions de vie et de travail difficiles, un climat pénible, des maladies sérieuses et récurrentes, une insécurité permanente ou tout simplement une certaine nostalgie de la famille restée en Suisse, affectent les collaborateurs et les rendent vulnérables.

Où nos officiers et volontaires trouvent-ils donc la force nécessaire pour faire face à ces défis quotidiens ? Laissons la parole à deux d’entre eux:
« Nous n’avons ni pouvoir politique ni possibilités financières illimitées pour changer les choses ici, mais nous avons foi en un Dieu puissant et agissant ».

« Nous ne pourrions pas affronter et vaincre notre quotidien sans la présence constante de Dieu. Les difficultés que nous expérimentons au sein de notre engagement nous poussent à développer toujours davantage notre relation et notre dépendance envers Lui. »

Doris Droz, major

1 Valable pour les livraisons dans le pays suivant : Suisse. Plus d'infos sur les délais de livraison dans d'autres pays ici : Conditions de livraison et de paiement

Actuel

L'Armée du Salut aide Haïti

après l'ouragan Matthew

Dons

Soutenez notre travail dans les pays du Sud par un don.

DE | FR | EN